Implants Capillaires - Microgreffes

Veuillez faire glisser le curseur à droite et à gauche (Avant/Après)

Chute de cheveux, les causes

La calvitie (perte de cheveux définitive) est un phénomène fréquent qui peut débuter très tôt dans la vie (à partir de 20 ans dans les alopécies génétiques. Elle touche les hommes et les femmes, peut être partielle ou totale, localisée ou diffuse, mais le plus souvent la zone occipitale est préservée.

[lvca_accordion toggle=”true”][lvca_panel panel_title=”1 – L’alopécie androgéno-génétique (AAG)”]C’est la plus fréquente des causes de calvitie. Ce type de calvitie est provoquée par une hormone mâle : la dihydrotestostérone (DHT) qui par l’intermédiaire de la 5 alpha réductase, entraîne l’inactivation progressive des cellules souches du follicule pileux. Ce phénomène est génétiquement programmé et peut débuter très tôt dans la vie
Pour les hommes, la perte de cheveux commence au niveau des golfes temporaux puis atteint le vertex. Une classification est proposée par l’échelle de HAMILTON.

Génétique hormonale femme

génétique hormonale homme

Génétique hormonale homme

Chez les femmes, la calvitie survient souvent à la ménopause lorsque le rôle protecteur des œstrogènes a disparu c’est une alopécie généralement diffuse qui débute par un élargissement de la ligne médiane. La classification est proposée par l’échelle de LUDWIG.

Schéma LUDWIG[/lvca_panel][lvca_panel panel_title=”2 – Les alopécies de traction”]Cette alopécie est très fréquente chez les femmes aux cheveux afro-caribéen. Elle est provoquée par la répétition trop importante des tissages, tressages ou défrisages. Ces pratiques régulières entraînent peu à peu une alopécie définitive des zones frontales et pariétales.

[/lvca_panel][lvca_panel panel_title=”3 – Les causes nutritionnelles et hormonales”]Les causes nutritionnelles donnent une alopécie diffuse : il y a une perte de densité ou raréfaction  des cheveux de manière uniforme. Cette alopécie est généralement réversible. Elle est produite notamment par une carence en fer (anémie), cuivre, zinc, vitamine B. Le traitement est la prise orale de complexes vitaminés. Parfois la mésothérapie et le PRP

Les alopécies d’origine hormonale : ménopause, insuffisance thyroïdienne … impose à toute femmes souffrant d’alopécie un bilan sanguin hormonal. Le traitement de la cause et d’autres traitements de type mésothérapie, traitement par plasma riche en plaquettes (PRP), minoxidil peuvent être proposés.[/lvca_panel][lvca_panel panel_title=”4 – Les maladies inflammatoires du cuir chevelu”]Ce type d’alopécie se caractérise par des plaques sans cheveux réparties aléatoirement sur le cuir chevelu. La maladie la plus fréquente est la pelade., mais aussi le lichen et le lupus.

pelade

C’est une maladie d’origine auto immune, souvent récidivante et parfois définitive. Son traitement fait appel à la corticothérapie. La greffe de cheveux est contre-indiquée dans les maladies d’origine auto immune[/lvca_panel][lvca_panel panel_title=”5 – Les maladies infectieuses du cuir chevelu “]Mycose, teigne, kératose séborrhéique font appel à des traitements spécifiques par topiques locaux le plus souvent.[/lvca_panel][/lvca_accordion]

Les traitements

[lvca_accordion toggle=”true”][lvca_panel panel_title=”Finasteride “]il bloque la production de DHT, mais son efficacité est limitée car la chute de cheveux reprend à l’arrêt de traitement et il entraîne souvent des troubles de l’érection. Il n’est pas utilisé chez la femme. Ce traitement concerne uniquement l’alopécie androgeno-génétique (AAG).[/lvca_panel][lvca_panel panel_title=”Minoxidil “]Le minoxidil, par le biais d’une amélioration de la vascularisation du cuir chevelu, il peut ralentir la chute des cheveux.[/lvca_panel][lvca_panel panel_title=”Compléments alimentaires et vitamines “]Fer, Zinc, vitamine B …[/lvca_panel][lvca_panel panel_title=”Mésothérapie “]Elle utilise des produits à base de vitamines et d’acide hyaluronique destinés à nourrir le cuir chevelu.[/lvca_panel][lvca_panel panel_title=”Plasma riche en plaquettes (PRP)”]

C’est le nouveau traitement prometteur de la chute de cheveux. Grâce aux facteurs de croissance des plaquettes, les cellules souches du follicule pileux vont être stimulées et induire la repousse des cheveux. Les meilleures indications de ce traitement sont les alopécies de stress, hypovitaminose, de traction, et AAG précoce.

[/lvca_panel][lvca_panel panel_title=”La greffe de cheveux”]
La greffe de cheveux est le traitement définitif des calvities

Son principe est simple : on prélève les cheveux de la couronne occipitale (génétiquement programmés pour ne jamais tomber) sous anesthésie locale par différentes technique FUT ou FUE, et on les réimplante en zone frontale, pariétale et du vertex. Les principales indications sont les alopécies traumatiques de traction, les alopécies AAG, les greffes de cicatrices, mais aussi les greffes de barbe et de sourcils.

[/lvca_panel][/lvca_accordion]
[lvca_heading style=”style3″ heading=”La solution vraiment satisfaisante aujourd’hui est apportée par la chirurgie capillaire.”]
  • Quand la calvitie est déjà largement installée, il faudra prévoir une grande séance d’implantation capillaire pour avoir, en une fois, un résultat satisfaisant.
  • Quand la calvitie est naissante, plusieurs petites séances seront à envisager au cours de la vie pour maintenir un résultat visuel constant au fur et à mesure de la chute des cheveux.
  • Cette intervention chirurgicale est réalisée dans une salle stérile dédiée à cet acte par un chirurgien.

Greffe de cheveux Homme

Chez un homme, c’est bien souvent l’alopécie androgénétique qui est la cause de la plupart des calvities constatées.

Les causes moins fréquentes sont les alopécies cicatricielles (accident, cicatrices, brûlures). La greffe de cheveux avec implants capillaires est la solution moderne et débitive aux problèmes de calvitie. La technique est simple : le prélèvement se fait au niveau de la zone occipitale puis les cheveux réimplantés en zone frontale et du vertex.

[lvca_tabs style=”style4″ mobile_width=”600″][lvca_tab tab_title=”Le prélèvement dans la zone donneuse”]Deux techniques de prélèvement : La FUE (Follicular Unit Extraction) et le FUT (Follicular Unit Transplant)

  •  La FUE :  consiste à prélever des unités folliculaires d’un ou deux cheveux à l’aide d’un bistouri circulaire motorisé dans la zone donneuse occipitale. Cette technique est réservée aux cheveux raides et sur des petites zones.

Prélèvement FUE

  • La FUT : Follicular Unit transplantation, ou encore technique de la bandelette, consiste à prélever une bande de cuir chevelu dans la zone donneuse postérieure, de la découper ensuite en unités folliculaires de un ou deux cheveux.

[/lvca_tab][lvca_tab tab_title=”La réimplantation dans la zone receveuse “]Apres avoir dessine le zone receveuse, validée avec le patient par photos.

 

des micro fentes sont réalisées a l’aide d’aiguille ou de micro bistouri , puis les greffons sont réimplantes un a un à l’aide de micro pince.

réimplantation FUE

[/lvca_tab][/lvca_tabs]

Greffe de cheveux Femme

Les causes les plus fréquentes : les alopécies génétiques, les alopécies de traction et les alopécies cicatricielles.

La technique de prélèvement est pratiquement toujours la bandelette que les cheveux soient raides ou frisés et la réimplantation fera appel aux mêmes techniques.

Microgreffes de cheveux

L’évolution de la perte des cheveux a une incidence directe sur la stratégie de micro greffes à mettre en œuvre. En effet et surtout chez l’homme jeune souffrant d’alopécie génétique, celle-ci sera évolutive dans le temps et il faudra conseiller au mieux le patient qui voudra bénéficier de plusieurs greffes, la technique de prélèvement adaptée qui préservera au mieux le capital de la zone donneuse.

La première consultation

  • Faire le diagnostic précis (examen clinique, antécédents)
  • Permetre de prescrire des examens éventuels (bilan sanguin, biopsie du cuir chevelu)
  • Analyser la demande du patient
  • Evaluer la qualité de la zone donneuse et détermine le mode de prélèvement
Pour les patients des îles voisines
La 1 ère consultation peut se faire par mail (interrogatoire, photos , devis ). Le patient peut arriver le matin de l’intervention mais devra rester la nuit sur place avant de repartir.

Le post opératoire

Les consignes suivantes devront être observées :

  • Pas de sport, de bain de mer et de soleil pendant 15 jours au moins
  • Au mieux un repos de 3 à 4 jours après la greffe est conseillé en cas de prélèvement par bandelette
  • Un œdème du front peut survenir 48 h après l’intervention il est transitoire et indolore
  • La consultation post opératoire est fait à 15 jours pour enlever les fils en cas de prélèvement par bandelette et permet de pratiquer l’injection de PRP au niveau des griffons
  • Un suivi est prévu a 3 mois et a 6 mois et à 1 an